4 nouvelles filiales pour CHIMIREC

4 nouvelles filiales pour CHIMIREC

En 2019, le groupe CHIMIREC, spécialiste de la gestion des déchets, accélère son développement, en intégrant 4 nouvelles filiales de collecte et de traitement des déchets :

Astrhul et Solairgies dans le Maine-et-Loire (49), Aretzia dans la Loire-Atlantique (44), et CDS Services dans l’Eure-et-Loir (28).

 

« Ces intégrations consolident le développement de l’activité du groupe et renforcent le service de proximité que nous proposons à nos clients ». Christophe Maillet, Directeur Général Adjoint de CHIMIREC.

CHIMIREC s’impose aujourd’hui comme un acteur majeur de la dépollution. Le groupe s’est par ailleurs développé à travers la création de filiales régionales et le rachat de sociétés. Il a su diversifier son expertise : de la collecte aux activités de traitement (filtres, huiles claires, liquides de refroidissement, plastique, matériels souillés aux PCB, et fabrication de combustibles de substitution).
Aujourd’hui, CHIMIREC réalise un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros. Le groupe compte 1200 salariés et 35 sites agréés en France. Il collecte chaque année plus de 300 000 tonnes de déchets dangereux auprès de plus de 42 000 producteurs.

A ce jour, le groupe intègre 4 nouvelles filiales :

2 filiales de collecte de déchets : Astrhul (49) et CDS Services (28)

Créée en 1993, la société ASTRHUL est aujourd'hui un acteur majeur du développement durable sur le grand ouest de la France. Elle collecte chaque année environ 30 000 tonnes de déchets auprès des secteurs de l’Automobile, l’Industrie et des Collectivités. Astrhul propose une large gamme de prestations : collecte et valorisation des huiles usagées, traitement et valorisation de déchets hydrocarburés, traitement et valorisation des déchets de l'automobile, gestion déléguée sur site, travaux de dépollution...

Depuis 2001, CDS Services est une société indépendante qui intervient dans le domaine de la collecte, du traitement et du recyclage des déchets industriels dangereux et non dangereux. Elle collecte environ 20 000 tonnes de déchets par an.

2 filiales de traitement de déchets : Solairgies (49) et Aretzia (44)

Crée en 2013, Solairgies est le premier site en France de traitement et de valorisation de déchets dangereux et non dangereux par "séchage solaire combiné". L’entreprise traite environ 40 000 tonnes de déchets par an.

Le centre de traitement Aretzia a commencé par traiter les déchets dangereux issus de la réhabilitation de l'ancien site industriel en 1998. La société propose aujourd’hui le traitement des déchets liquides et des boues provenant des industriels, des collectivités et des collecteurs de déchets.

Divers

Fil RSS

Novelus