CHIMIREC et l'activité de Filtration Bosch s'associent

CHIMIREC et l'activité de Filtration Bosch s'associent

Le Groupe CHIMIREC, spécialisé dans la gestion des déchets, et l'activité Filtration Bosch, s'associent afin d'accompagner les professionnels de l'automobile dans la gestion environnementale de leurs déchets. Ce partenariat, mis en place par Bosch, a pour but de concilier réparation automobile et démarche environnementale. Le programme eXtra lancé par Bosch en 2011 sera notamment l'un des vecteurs de communication de l'offre auprès des garagistes.

Bosch a choisi  de développer ce partenariat avec CHIMIREC afin de sensibiliser les professionnels de l'automobile à mieux gérer leurs déchets issus de la maintenance automobile. Avec cette coopération, Bosch et CHIMIREC pensent optimiser le volume de déchets collectés et valorisés dans le secteur de l'automobile.

« Bosch recherchait à l'origine une solution pour valoriser les filtres usagés, produit phare de l'équipementier. C'est désormais une solution clé en main, le PACK, que nous proposons aux distributeurs de produits Bosch pour la gestion des déchets, et donc à leurs clients finaux (MRA) » explique Thomas LEHOUCQ, Responsable Développement National du Groupe CHIMIREC.

Basé sur la prise en charge de six déchets, le PACK CHIMIREC garantit une totale transparence dans la gestion du poste déchets tout en la simplifiant. Grâce à un abonnement forfaitaire annuel, les filtres, huiles, emballages souillés, liquides de refroidissement, aérosols, et matériels souillés sont collectés et traités par CHIMIREC.

Un concept adapté permettant de valoriser sa démarche environnement

L'un des piliers du concept est simple : à chaque abonnement au PACK CHIMIREC, le client de Bosch bénéficie d'un avantage lié à son programme de fidélité eXtra. Par la suite, à chaque achat de filtres Bosch, les professionnels participant à l'opération bénéficient, grâce à un système de code-barres à renvoyer, de points de fidélité eXtra leur permettant de commander des cadeaux sur la boutique en ligne du programme eXtra.

L'activité Filtration Bosch innove en offrant un service exclusif

Bosch a à cœur d'accompagner au mieux ses clients, afin de faciliter leur gestion quotidienne. Il ne s'agit pas seulement de proposer des produits, mais également des solutions de services adaptées.  Les filtres à huile étant l'une des pièces les plus changées par les réparateurs indépendants, Bosch leur propose une solution simple et facile pour les éliminer, tout en étant récompensés.

« CHIMIREC est le partenariat logique pour la filtration. Nous marquons ainsi notre volonté à faire évoluer la stratégie filtration vers le service. C'est un accompagnement complet du réparateur dans sa démarche commerciale et environnementale » a déclaré Estelle SELVAN, Chef de produits filtration Bosch.

Le programme de fidélisation de Bosch, un des vecteurs de communication de l'offre de service Bosch-CHIMIREC

Lancé en 2011 par Bosch, le programme de fidélisation eXtra compte déjà 4 partenaires, Bosch, ZF, Michelin et Shell et réunit actuellement plus de 5 600 adhérents. Il permet aux réparateurs indépendants inscrits de collecter des points à chaque achat de produits Bosch (la liste des produits éligibles au programme eXtra est en ligne sur le site www.programme-extra.fr), le réparateur peut ensuite utiliser ses points sur la boutique en ligne pour commander le produit de son choix.

« Le partenariat mis en place entre l'activité filtration de Bosch et CHIMIREC permet aujourd'hui d'étoffer l'offre de services proposée aux MRA, et d'apporter des avantages complémentaires aux adhérents de notre programme eXtra, lui donnant ainsi davantage de valeur et d'attractivité auprès de ses membres » a déclaré Caroline UGARTE, Responsable Trade Marketing et digital France/Benelux chez Bosch.

Pour plus d'informations sur le programme eXtra : www.programme-extra.fr

La valorisation des filtres : un plus proposé par CHIMIREC

Les filtres collectés dans le cadre de ce partenariat sont valorisés par la plateforme de CHIMIREC située à Javené (35). Le procédé permet de séparer les trois principaux composants des filtres, huile, papier et métal en vue de leur valorisation. Le taux de valorisation obtenu est ainsi de 100 % (valorisation matière et énergétique).

Parution : 25/03/2014

Environnement, Espace presse

Fil RSS