Installation à CHIMIREC SOCODELI du procédé de régénération des liquides de refroidissement

Installation à CHIMIREC SOCODELI du procédé de régénération des liquides de refroidissement

Le Groupe CHIMIREC, spécialiste de la collecte et du traitement des déchets, installe son procédé de régénération des Liquides de Refroidissement Usagés (LRU) sur la plate-forme de Beaucaire (30).

L'engagement de CHIMIREC en faveur de l'environnement

Après la mise en place en septembre dernier d'une nouvelle filière de valorisation énergétique (production d'un combustible de substitution) et le rachat en janvier d'ECO-LOGISTIQUE Réemploi (valorisation des emballages par réemploi), CHIMIREC confirme son engagement pour une meilleure valorisation des déchets.

1 000 tonnes de liquides de refroidissement seront désormais valorisées à Beaucaire ; en complément des 5 600 tonnes déjà traitées annuellement sur CHIMIREC PPM.

L'installation de ce procédé à Beaucaire, qui représente un investissement de 780 K€, témoigne aussi de l'engagement de CHIMIREC en faveur d'un développement économique durable à l'échelle de chaque territoire. Depuis plus de 60 ans, il bâtit son expertise et son savoir-faire sur l'optimisation de ses services de proximité et la réduction des temps de trajet.

« Ce procédé a déjà été recompensé en 2009 par les professionnels de l'automobile, il permet notamment de donner une seconde vie aux liquides de refroidissement. Nous sommes fiers de pouvoir accueillir cette technologie sur le site de Beaucaire, nous permettant ainsi un avantage concurrentiel indéniable.»

Michel Poissonnier – Directeur adjoint de CHIMIREC SOCODELLI

Un procédé de valorisation performant pour les LRU

1415730481.lru.jpg

Ces liquides usagés proviennent de la vidange des circuits de refroidissement des véhicules, et contiennent différents composants comme l'éthylène glycol et d'autres additifs. En cas de déversement, ils peuvent polluer les eaux et entraîner un dysfonctionnement au niveau des stations d'épuration. Par conséquent, ils requièrent un traitement spécifique.

C'est dans ce souci de respect de l'environnement que CHIMIREC a développé en 2007 une solution de valorisation des liquides de refroidissement sur le site de CHIMIREC PPM.

Une fois collectés, les LRU sont regroupés en lots homogènes sur les  plates-formes régionales puis envoyés pour traitement sur le site de CHIMIREC PPM et dorénavant sur CHIMIREC SOCODELI Beaucaire. Ils y subissent un traitement physique par filtration fine, afin d'épurer et de clarifier le glycol dilué et usagé.

A la différence de l'évapo-incinération, ce procédé de valorisation « l'ultrafiltration fine », permet de donner une seconde vie à ce déchet industriel et de produire une matière première.

CHIMIREC SOCODELI

Installée à Beaucaire depuis 2007, CHIMIREC SOCODELI est une plate-forme qui assure : la collecte des huiles noires ; la collecte et le regroupement des déchets dangereux et non dangereux ; la valorisation des liquides de refroidissement.

Elle couvre 10 départements (04, 05, 06, 07, 13, 26, 30, 34, 83, 84) et gère  plus de  9 000 tonnes de déchets par an.

Réalisant un chiffre d'affaires de 8,8 millions d'euros, CHIMIREC SOCODELI compte 65 collaborateurs et plus de 4 000 clients.

Certifié ISO 9001, ISO 14 001 et OHSAS 18 001.

CHIMIREC PPM

Implanté à la Roche-Clermault (37) depuis 1996, CHIMIREC PPM assure la valorisation des déchets, ainsi que les innovations technologiques en termes de coût et d'impact écologique.

Le site comprend deux procédés de valorisation de déchets liquides : le premier, dédié à la valorisation des liquides de refroidissement et le second aux huiles claires.

Avec un chiffre d'affaires de 6,5 millions d'euros en 2013 et 14 collaborateurs,  CHIIMIREC PPM gère environ 15 000 tonnes de déchets liquides par an en provenance de l'ensemble du territoire national. Annuellement, la plate-forme produit environ 6 000 tonnes de liquides de refroidissement régénérés, utilisés dans les secteurs de l'automobile, du bâtiment ou du traitement des eaux. CHIMIREC PPM est triplement certifié (ISO 9001, ISO 14001, OHSAS18001) et adhère au Responsible Care.

Parution : 19/06/2014

Espace presse

Fil RSS