Collecte et valorisation des déchets de liquides de frein (déchets de garage)

Nature et origine

Le liquide de frein peut-être assimilé à un solvant organique, liquide, non halogéné (ne contenant pas de chlore). Il provient en majorité du secteur automobile et est généralement collecté en fûts ou bidons adaptés.

Comme tous les solvants, les liquides de frein ont un caractère dangereux, car ils peuvent présenter des propriétés de toxicité pour l'homme et pour l'environnement. Les fiches de données de sécurité (FDS) données par le fournisseur regroupent les informations relatives à ces propriétés.

Règlementation

Les liquides de frein neufs et usagés sont considérés comme produits dangereux.

Les déchets doivent être collectés et dirigés vers un centre d'élimination autorisé, dans des conditions de transport réglementaires. Ils doivent de plus faire l'objet d'enregistrements permettant, le cas échéant, d'apporter la preuve du respect de la réglementation.

Selon le code de l'environnement (art. L. 541-2) ""Toute personne qui produit ou détient des déchets, ..., est tenue d'en assurer ou d'en faire assurer l'élimination conformément aux dispositions du présent chapitre, dans des conditions propres à éviter lesdits effets."" L'utilisateur - détenteur de liquides de freins usagés est donc responsable de leur élimination selon la loi du 15 juillet 1975, modifiée par la loi du 13 juillet 1992.

Préconisation

Les liquides de frein ne doivent être ni abandonnés, ni rejetés dans le milieu naturel, le réseau d'assainissement ou les ordures ménagères.

Pour des raisons de sécurité et pour faciliter leur régénération, les liquides de frein ne doivent pas être mélangés avec d'autres solvants.

Ils doivent être stockés dans des fûts étanches, avant d'être collectés, analysés en laboratoire et recyclés.

Valorisation

Les PLUS CHIMIREC :

CHIMIREC est à vos côtés, du stockage à la collecte de vos liquides de frein usagés en vous assurant sécurité et traçabilité (BSD, organisation de la collecte, remise de contenants propres).

Nous privilégions la valorisation matière (régénération) à la valorisation énergétique (incinération ou co-incinération) et collectons tous les solvants halogénés ou non halogénés.

Collecte et valorisation des déchets de liquides de frein (déchets de garage)